Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 22:10

Philippe Poutou.

Partager cet article
Repost0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 09:59

Toute la stratégie de Bayrou repose sur le « ni gauche ni droite ». Depuis qu’il a pris Douste Blazy dans son équipe son côté gauchiste en a pris une grosse semelle en travers la gueule.

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:40

Tremble République, tremble ô démocratie chérie, elle n’a pas ses 500 signatures. Et que politiquent les politiques sur sa possible absence en avril, quel terrible message nous enverrions au monde. Ici dans notre pays les fascistes ne peuvent pas se présenter. Ici dans notre pays les élus ont peur de soutenir des assassins. Ici dans notre pays on emmerde le Front National. Heureusement qu’elle les a déjà ses signatures et que comme en 1995, comme en 2002 et comme en 2007 elle va nous le faire à l’envers. Ici dans notre pays les gens sont racistes, c’est statistique et les maths ça ne ment pas. Les maths ne votent pas FN. Pas encore.

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:56

Après s’être adressé aux téléspectateurs hier sur toutes les télés du pays leur chef a parlé à la presse.

« Un one man show » ça leur a bien plu aux journalistes. A la radio on les entend qui s’amusent bien ça rigole… On sent une vraie complicité. Le mot « complicité » est le bon ici je trouve. Leur chef a sorti des vannes genre « Ah vous m’en avez fait baver pendant cinq ans amis journalistes ! » (Rire de la presse.) « Vous m’avez pas raté ! »(Rires de la presse)  « Vous allez devoir me supporter encore longtemps si ça se trouve ! »(Rires et applaudissements de la presse.) Une fois son « stand up » achevé leur chef a fait un « off » d’une heure à la Obama genre « Friday wear », ça se passe comme ça chez les gens cools. Du coup entre deux jus d’orange payés par le patron, la presse libre et indépendante en a profité pour faire des photos souvenirs avec leur chef, histoire de montrer à leurs collègues comment ils sont trop potes avec Nico. Leur chef a apprécié et a gentiment joué le jeu et puis a sorti une grosse punch line. « J’ai fait 16 millions à la télé hier… 16 millions alors qu’il y avait Rennes Marseille sur Canal+. »

Leur président compare sa quéquette avec un match de foot. Il a sacrement du souffrir adolescent.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 22:22

Il leur avait promis de rendre les grévistes silencieux et invisibles. Enfin une promesse tenue.

Aujourd’hui c’est grève de l’éducation nationale et tout le monde s’en fout. Pourquoi ? A cause de la neige… C’est con mais c’est comme ça.

En partant au travail ce matin ils étaient formels à la radio, « un fin manteau blanc recouvre la région lyonnaise ». Le 31 janvier c’est pas commun.  Du coup Jean Pierre Pernaut n’a vraiment pas le temps de parler des grévistes. Il a neigé à Montluçon. Et puis on a trouvé des armes de guerre (D’ailleurs je serais curieux de voir une arme qui sert pas à la guerre.) dans le coffre d’une 205 à Marseille (Et il faut bien le reconnaitre trouver des armes de guerre à Marseille c’est encore moins original que la neige en janvier.) Reste cinq minutes de journal, le temps de parler du PSG.

La révolution ne se fera pas sous la neige et encore moins sur TF1.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 22:49

Hier leur président a parlé. Il a dit pleins de trucs sauf le principal, sa candidature. Un faux suspense façon Julie Lescaut.

Demain au boulot personne ne va en parler. « Ah non on parle pas politique ! » C’est comme ça que tu vois qui est de droite. Les mecs de droite aiment pas qu’on parle politique. Ils ont honte. Je les comprends. C’est comme quand le vieux tonton raciste sort une blague dégueu à noël et que tata dit « Ah non on parle pas politique ! » Depuis quand le racisme c’est politique ? Peut-être depuis Sarkozy.

A l’évidence il n’est pas sûr de son coup. Parait qu’il déprime. Il a dit qu’il faisait chef pendant cinq ans et qu’après il allait « faire du fric ». C’est classe non ? Non ? Bon…

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 13:41

Choisir Le Bourget pour lancer une campagne c’est courageux. C’est genre nous on s’en fout de ce que les autres peuvent dire. Le Bourget d’habitude ils reçoivent les meetings aériens, là ils reçoivent le PS… Dans les deux cas c’est pas fait pour se casser la gueule mais de temps en temps ça arrive. Hollande a parlé, les spécialistes sont unanimes il s’est «présidentialisé». Pour se «présidentialiser», il est devenu chiant et maigre et il dit pas grand-chose, voir rien en levant les bras. A la mi-temps ils ont fait comme les américains ils ont mis un concert avec une star. 

La star c’est Yannick Noah. Yannick Noah ça sert à rien. Yannick Noah ça résume bien l’idée que se fait le PS de la culture en France. La culture populaire vue par le PS c’est Noah qui danse pieds nus sur la scène du Bourget, le néant, le pas bien, l’anecdote. Une culture qui fait taper des mains. C’est un peu comme dans mon boulot, une collègue a acheté le cd de Grand Corps Malade «Tu connais? Il a vraiment des textes supers pour du rap…» Elle doit être au PS. Moi foutre Noah au Bourget ça peut être un motif d’abstention. Voter pour des gars qui pensent que Noah va les rapprocher de l’électorat populaire ça fait mal au cul. Heureusement qu’en face Guéant est là pour me rappeler les chiottes dans lesquelles on s’ébroue depuis cinq ans. Noah à coté c’est pas si grave. 

Tiens j’y pense cette semaine on n'a pas parlé de Marine Le Pen. Enfin un peu j’ai lu que 70% de mes concitoyens pensent que le FN est un parti comme les autres. Les français sont des gens formidables. Je me demande toujours pourquoi j’hésite pour voter Mélenchon. Il est intelligent, il est drôle, c’est un ancien prof de lettres qui dit que des choses qui me plaisent. J’arrive pas à m’expliquer pourquoi j’hésite… On verra bien. 

 

Partager cet article
Repost0