Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:36

Les clubs de foot vont boycotter la 10ème journée de championnat. Mince alors.  On va rater Rennes qui reçoit Valenciennes ou encore un splendide et prometteur Reims Toulouse. Et pourquoi ? A cause de la fameuse (trop ?) réforme fiscale Hollande et sa taxe dite de « 75% ». Bon pour commencer ce n’est pas 75% que les clubs (et non les joueurs) devront payer à partir du 1er million d’euro annuel, mais 50%. Déjà ça fait moins mal. Pas de quoi vendre sa troisième Ferrari. Plus que la taxe, c’est la rétroactivité de la taxe qui fait hurler les clubs. Là-dessus, je serai presque d’accord avec eux. On peut bien leur accorder ça. Mais le problème c’est qu’ils argumentent. En vrai les clubs de L1 et L2 perdent chaque année 60 millions d’euros. Et ce malgré des droits TV qui s’élèvent  à 570 millions d’euros pour l’année 2014. Pourquoi les clubs pro perdent de l’argent ? Peut-être payent-ils trop leurs joueurs. Pour justifier les salaires on parle de la nécessité de faire de la L1 un championnat compétitif au niveau européen. Ok. Suivons le raisonnement. Il faudrait payer plus pour gagner plus. A quand remonte la dernière victoire française sur la scène européenne ? 1996. Presque 20 ans. Et  oui, le temps passe vite. Cela fait 20 ans que la France est une nation mineure dans le football. Depuis 20 ans on surpaie des joueurs incapables de ramener un trophée. Et on en trouve encore pour la ramener. Prenons Obraniak, milieu de Terrain des girondins de Bordeaux. Il est prêt à faire grève, parce que selon lui « trop c’est trop ». Vous comprenez il gagne 924000 euros par an. 77 années de SMIC.  Il met en avant que les footballeurs font beaucoup de sacrifices, ont une hygiène de vie irréprochable et que c’est compliqué d’aller s’entrainer deux fois par jour même si on y va en voiture de sport. Un pilote Air France en fin de carrière, fait, il me semble quelques sacrifices niveau apéro. Par exemple il ne peut pas aller en boite, pour fauter avec des prostitués veille de match et gagne 9 fois moins que M.Obraniak. Personnellement, je ne vois pas de problème à ce qu’une personne brillante, gagne très bien sa vie. Par exemple, un footballeur qui ramène la Ligue des Champions en France qui gagnerait 50 SMIC, on pourrait discuter. Mais que des joueurs qui nous infligent des purges chaque weekend au stade, qui sont incapables de se qualifier en phase de groupe en coupe d’Europe, infoutus de faire une passe propre pendant 90 minutes ramènent leur gueule alors qu’ils gagnent 77 SMIC par mois, excusez-moi mais cela me choque. Il est possible de gagner une coupe d’Europe sans surpayer ses joueurs. L’Histoire du football est remplie de belles histoires. Ces belles histoires ont un commun un sens du jeu, du collectif, du talent et un poil de courage quand on se retrouve sur le pré. Eléments absents de la ligue 1 depuis de trop nombreuses années.  Vivement les manifs, j’espère qu’ils viendront en survets et tongs. Qu’ils ne comptent plus sur moi pour aller les applaudir.

Partager cet article
Repost0

commentaires